Louer un bien : à quoi faut-il penser pendant la visite ?



Visiter un appartement ou une maison à louer est un moment capital. Car au moment où vous pensez avoir trouvé la perle rare, il ne faut ni louper le coche, ni risquer les mauvaises surprises une fois le bail signé. Petite check-list pour être efficace lors de la visite d’un logement à louer.

​1. Préparez votre premier rendez-vous
Toutes les premières fois sont déterminantes. Et la première entrevue que vous aurez avec le propriétaire du bien que vous convoitez est importante. Soyez à l’heure, restez courtois, jouez franc jeu par rapport à vos revenus, posez toutes vos questions et observez le bien mis en location dans tous les détails…

2. Observez la sécurité de votre location
Dès que vous entrez dans l’immeuble de votre futur appartement, ouvrez l’œil ! Regardez si tout est bien sécurisé (état de la porte d’entrée, qualité du verrou, présence de caméra, de vidéophone…) et si des détecteurs de fumée sont installés dans la cage d’escalier.

"Si l’observation de l’isolation thermique semble évidente, pensez aussi à l’isolation acoustique !"

3. Scrutez le niveau d’isolation de l’appartement
Commencez avec l’isolation thermique et là, demandez le certificat PEB (performance énergétique du bâtiment). Depuis 2010, tout logement à louer doit en disposer. En d’autres termes, le propriétaire doit vous le fournir. Regardez aussi chaque fenêtre pour vous assurer qu’il y ait du double ou du triple vitrage partout. Le niveau de vos charges mensuelles en dépend. C’est donc essentiel !  Profitez-en pour ouvrir chaque fenêtre et vérifier leur bon état. Surtout ne vous sentez pas embarrassé, vous avez le droit lors de la visite d’un bien à louer de tout tester. D’ailleurs nous vous le recommandons vivement !
Soyez également très attentif à l'isolation acoustique. L’idéal ici est de visiter le bien à louer aux heures où vos futurs voisins sont chez eux.

4. Ouvrez l'œil sur les éventuelles traces d’humidité
Difficile d’imaginer pire fléau que l’humidité. Traquez donc les traces sur les murs, les plafonds et n’hésitez pas à relever les rideaux pour vous assurer qu’ils ne cachent pas des misères. Redoublez d’attention dans la salle de bains, surtout si elle ne possède pas de fenêtre. D’ailleurs dans ce cas, vérifiez la présence d’une ventilation mécanique contrôlée.

5. Vérifiez l’état de l’électricité, du chauffage et des sanitaires
Vérifiez et demandez si l’électricité est aux normes et si vous pouvez obtenir le certificat de conformité électrique. Comptez le nombre de prises électriques et voyez si c’est suffisant pour vous. Demandez aussi si le logement dispose de son compteur électrique individuel. Si le compteur est commun à plusieurs appartements, demandez comment sont effectués les décomptes. Sachez toutefois qu’en principe chaque logement doit disposer de son propre compteur et que vous devez pouvoir y accéder en permanence si vous louez le bien.

Renseignez-vous sur le moyen de chauffage (central individuel ou commun ?). Si le chauffage est commun, demandez comment sont relevées les consommations. Voyez aussi si l’appartement est équipé d’un ​​thermostat et si les radiateurs sont pourvus d’une vanne en bon état. Sans cela, vous aurez du mal à économiser sur ce poste. Pensez aussi à demander les rapports et preuves des entretiens du chauffage pour savoir si l’installation est correctement entretenue.
Pensez aussi à vérifier la pression des robinets. Un bon moyen aussi de repérer un éventuel robinet en mauvais état. 

6. Préavis, caution et durée de bail
Le délai de préavis pour tous les contrats de bail est de 3 mois si vous voulez partir  . Et si c’est le propriétaire qui souhaite vous voir partir, le délai de préavis est de 6 mois. La caution, presque toujours imposée, ne peut pas être supérieure à deux mois de loyer. Elle peut être de trois mois si vous voulez payer en plusieurs fois. La durée de votre bail de location est souvent de 9 ans. Mais on peut conclure un bail de moins de 3 ans ou de plus de 9 ans.  Voilà pour les grandes lignes. Mais renseignez-vous en consultant le portail logement de votre région pour en savoir plus.

7. Etat des lieux
L’état des lieux est obligatoire et il doit être enregistré par le propriétaire en même temps que le bail. Ici également, il est important d’être attentif. Un coup dans un mur, un état d’usure d’un tapis… tout doit être répertorié tant dans le chef du propriétaire que dans le vôtre. Lorsque vous quitterez le bien, un état des lieux de sortie devra également se faire. D’où l’importance de repérer les éventuels dysfonctionnements à l’entrée afin d’éviter des soucis à la sortie.

8. Une assurance habitation ?
Assurez-vous contre le vol, l’incendie, les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles, etc. pour vous couvrir contre les dégâts causés à vos biens mais également à ceux du propriétaire. Même si en théorie cette assurance n’est pas obligatoire, elle est exigée par la plupart des propriétaires et est souvent conditionnée à la signature du bail.

Et si un jour vous ne pouvez plus faire face au paiement de votre logement…
Difficultés financières passagères ou plus longues, personne n’est à l’abri d’un désagrément de ce type. Dans ce cas, la meilleure solution est de prévenir votre propriétaire le plus rapidement, de le rassurer et le cas échéant, d’être pro-actif(ve) en lui proposant des solutions visant à régulariser au plus vite votre situation.
Il existe des structures pour aider les personnes en grandes difficultés financières (CPAS, services sociaux de la commune dans laquelle vous résidez…).
Des assurances sont également disponibles pour permettre de continuer temporairement à payer votre loyer en cas de perte d’emploi involontaire ou encore par exemple d’invalidité totale. C’est ce que propose AG Insurance avec l’Assurance Loyer. Une manière de garder un toit au-dessus de votre tête et de celle de votre famille.

L’équipe rédactionnelle VIVAY
22/05/2018

Attention, cet article a été rédigé en mai 2018 : certains contenus sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’actualité.

Cette publicité est relative à l’Assurance Loyer d’AG Insurance, une assurance de type pertes pécuniaires diverses de la branche 16 d’une durée de 1 an avec reconduction annuelle tacite. Cette assurance, développée par AG Insurance et commercialisée, éventuellement, par votre intermédiaire, prévoit une intervention si vous perdez votre emploi involontairement ou tombez en invalidité totale. Vous recevez chaque mois pendant 6 mois maximum, un montant fixe pour payer votre loyer. Si vous décédez, c’est le bénéficiaire qui reçoit ce montant pendant 6 mois. Cette assurance est soumise au droit belge. Des exclusions, limitations et conditions quant au risque assuré sont prévues. Ainsi, certaines garanties sont assorties d’un délai d’attente et/ou d’un délai de carence et sont par exemple exclus le décès résultant d’un suicide au cours de la première année de votre contrat, l’invalidité consécutive à une affection psychique, l’expiration de toute forme de contrat de travail à durée déterminée, le licenciement pour faute grave, la révocation de votre contrat en accord avec votre employeur ou la démission. Avant la souscription du produit, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et du document d’information sur le produit d’assurance, disponibles gratuitement sur www.vivay.be. Vous pouvez toujours demander une offre de contrat incluant un calcul de prime sur www.vivay.be.

Les plaintes peuvent être introduites auprès d’AG Insurance sa, Service de Gestion des Plaintes, bd. E. Jacqmain 53 à B-1000 Bruxelles ou via email : customercomplaints@aginsurance.be (Tél.: +32 (0)2 664 02 00).
Si la solution proposée par AG Insurance ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l'Ombudsman des Assurances (info@ombudsman.as - tél. +32 (0)2 547 58 71 – Fax +32 (0)2 547 59 75), Square de Meeûs 35 à B-1000 Bruxelles, www.ombudsman.as.
AG Insurance sa – Bd. E. Jacqmain 53 – B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - Tél. +32(0)2 664 81 11

Entreprise belge d’assurance agréée sous code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd. de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.
 

Protégez vos proches Assurance Loyer

Vous serez aussi intéressé par...

Trouver et louer un appartement: comment s’y prendre ? Lire plus
Louer un bien : petit tour du propriétaire Lire plus
La colocation version parents solos Lire plus
Elémentaire cher locataire ! Lire plus
Vie de famille en mode mono ! Lire plus
Voir tous les articles