À quoi les Belges dépensent-ils leur argent ?


En 2017, les Belges ont perdu 0,3 % de leur pouvoir d’achat. En 2016, elle était de presque 1 %. Résultat, les Belges sont nombreux à avoir du mal à boucler leur budget mensuel familial. Mais alors, la vie serait-elle si chère en Belgique ? Et comment faire plus avec un même budget ?

Le pouvoir d’achat des Belges

Inflation beaucoup plus importante

La réduction du pouvoir d’achat était l’association de deux facteurs : le saut d’index et d’autres mesures de restrictions salariales décidées par le gouvernement. En outre, l’inflation est plus importante en Belgique de 2,13 % en 2017 que dans la plupart des autres pays de l’Union Européenne.
Et même si un accord interprofessionnel a été conclu entre les partenaires sociaux pour 2017, la croissance des salaires a été limitée à 1,1 % hors indexation et hausse barémique.

Fait-il bon vivre au pays des frites et du surréalisme ?

Nous bénéficions d’une des meilleures couvertures sociales au monde, c’est un fait. La Belgique est un des 22 pays des États membres de l’Union Européenne à appliquer un salaire mensuel minimum national de l’ordre de 1.532 euros (brut). Plus que la France (1.480 euros), que l’Allemagne (1.498 euros) et loin devant la plupart des pays de l’Est (235 euros en Bulgarie ou encore 275 euros  en Roumanie), des pays du Sud (650 euros au Portugal ou  684 euros en Grèce). Seul, le Luxembourg propose un salaire minimum plus élevé que la Belgique (1.999 euros).

Bien entendu, toute comparaison impose de replacer cette somme dans le contexte du coût de la vie respectif des pays. Et là, la Belgique de 2018 se positionne à la 16e place des pays les plus chers à vivre au monde. (Source : Numbeo : https://www.numbeo.com/cost-of-living/rankings_by_country.jsp). Chez nous, la vie est donc plus abordable qu’au Luxembourg (à la 6e place) ou qu’en France (13e). Mais la vie est plus chère en Belgique qu’aux Pays-Bas (18e) et qu’en Allemagne (24e). Le Portugal se trouve à la 45e place. Le Pakistan occupe la 115e place.

Manger un bout

Aller au restaurant est proportionnellement plus cher pour un Belge : dans la liste des pays les plus chers à ce niveau, nous occupons la 9e place.  Mais le Luxembourg (6e) est encore plus cher contrairement aux Pays-Bas (11e), à la France (16e) et à l’Allemagne (21e). À nos yeux, les Portugais (46e) mangent donc pour trois fois rien. Que dire alors de la Tunisie et de sa 115e place… 

Louer un chez soi

La location est relativement accessible en Belgique, car dans cette liste, nous occupons la 28e place au niveau mondial. Pas si loin, finalement, du Portugal que l’on retrouve à la 37e place et juste derrière la France (27e) et l’Allemagne (26e). Louer aux Pays-Bas (15e) et surtout au Luxembourg (6e) est nettement plus cher. Rien à voir avec le Népal (115e) où la location est plus qu’abordable.

Que dépensent les ménages belges ?

Régulièrement, des milliers de ménages belges sont scrutés à travers une enquête sur les dépenses et les revenus des ménages belges. Son objectif est de dresser un état des habitudes de consommation de la population sur une année. On sait ainsi qu’en 2016, chaque Belge a dépensé environ 15.000 euros. Voici le top 5 des postes de leurs dépenses :

  1. Logement, eau et énergie : 30 %
  2. Alimentation et boisson : 15 %
  3. Mobilité (transport en commun, vélo, voiture…) : 11,5 %
  4. Soins personnels et services (coiffeurs, parfums, assurances, garde d’enfants…) : 10 %
  5. Culture et loisirs (jouets, jardin, sorties, hobbys…) : 7,5 %

Qu’en est-il des vêtements et des chaussures ? Ils représentent une moyenne «d’à peine» 646 euros, soit 4,3 %.


9 conseils pour faire des économies sur votre budget familial

Bien tenir les cordons de la bourse familiale demande discipline, rigueur et un peu de temps. Un investissement qui vaut la peine. En suivant et en appliquant nos 9 conseils, vous éviterez des déconvenues et pourrez même faire des économies. 

1. Trente minutes par semaine

Équipez-vous d’un facturier et prenez quelques minutes pour classer vos factures par date d’échéance. Si vous recevez vos factures par voie électronique, soit vous les imprimez, soit vous créez un dossier « Factures » sur le bureau de votre ordinateur pour les conserver. Une solution efficace est d’aller sur votre compte en ligne - si vous en avez un - et de mettre les factures à payer dans l’échéancier de votre PC Banking. 

2. Dépenses fixes, courantes, occasionnelles

Évaluez vos dépenses : celles qui sont prévisibles (loyer, gaz, électricité, internet, assurances, entretien chaudière, …) ; les dépenses courantes (alimentation principalement) et les occasionnelles (restaurant, vacances, vêtements,…). Pour ne rien oublier, voici une aide précieuse

Soyez également attentif aux petites dépenses récurrentes : elles peuvent vite devenir conséquentes. Vous pouvez également vous fixer un montant maximum par semaine de manière à limiter les retraits de cash.

3. Épargner ou investir

Si vous avez un petit (ou un gros) bas de laine, il existe des solutions bancaires ou d’assurances vous permettant d’épargner, selon votre profil d’investisseur. Épargne pension, épargne à long terme… des solutions intéressantes car elles sont fiscalement déductibles. Investir dans la brique ou dans tout autre domaine porteur est également une piste à étudier.

4. Pas de dettes inutiles

Ne vous endettez pas ! La spirale infernale de l’endettement fait des ravages et laisse souvent les gens sur la paille. Une bonne gestion de votre budget réduit ce risque. Voici d’ailleurs quelques conseils pour épargner sur votre poste alimentation.

5. Outils de gestion en ligne

Il existe des applications gratuites de gestion de budget. Elles peuvent vous aider, voire vous motiver, dans votre démarche. Autant les utiliser !

6. Vendez ce qui ne vous sert plus

Vide dressing, vide greniers, brocantes, magasins ou sites de seconde main. Pensez-y pour vendre ce qui ne vous sert plus Une excellente façon d’arrondir vos fins de mois et de libérer de la place dans vos armoires.

7. Soyez tendance, recyclez !

Aujourd’hui la tendance du recyclage, de la récupération, de la réparation (avec des lieux comme les « repair cafés ») n’est plus à démontrer. Il n’est pas toujours nécessaire d’acheter du neuf. Surtout pour les enfants qui grandissent si vite : vêtements, vélos, rollers, jouets... Les économies sont réelles.

8. Maîtrisez vos dépenses d'énergie

  • Placez des ampoules LED ou basse consommation
  • Réglez votre thermostat en fonction des saisons mais aussi de votre présence
  • Comparez les fournisseurs d’énergie via des sites comparateurs.

9. Protégez votre budget avec une assurance

  • Perdre votre emploi involontairement,
  • Être reconnu(e) en invalidité totale
  • Décéder soudainement ?

Dans ce type de situation, il peut devenir très difficile pour votre famille de boucler les fins de mois avec un budget raboté. Heureusement, il existe des assurances sur mesure qui vous aident à continuer à faire face aux frais fixes (loyer, chauffage, eau, électricité…)

      L’équipe rédactionnelle VIVAY

 

Attention : certains contenus sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’actualité. Les conseils donnés ci-dessus sont purement informatifs.

 


Cette publicité est relative à l’Assurance Budget Mensuel d’AG Insurance, une assurance de type pertes pécuniaires diverses de la branche 16 d’une durée de 1 an avec reconduction annuelle tacite. Cette assurance, développée par AG Insurance et commercialisée, éventuellement, par votre intermédiaire, prévoit une intervention si vous perdez votre emploi involontairement ou tombez en invalidité totale. Vous recevez chaque mois pendant 6 mois maximum, un montant fixe pour faire face à vos frais fixes. Si vous décédez, c’est le bénéficiaire qui reçoit ce montant pendant 6 mois.
Cette assurance est soumise au droit belge. Des exclusions, limitations et conditions quant au risque assuré sont prévues. Ainsi, certaines garanties sont assorties d’un délai d’attente et/ou d’un délai de carence et sont par exemple exclus le décès résultant d’un suicide au cours de la première année de votre contrat, l’invalidité consécutive à une affection psychique, l’expiration de toute forme de contrat de travail à durée déterminée, le licenciement pour faute grave, la révocation de votre contrat en accord avec votre employeur ou la démission. Avant la souscription du produit, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et du document d’information sur le produit d’assurance, disponibles gratuitement sur www.vivay.be. Vous pouvez toujours demander une offre de contrat incluant un calcul de prime sur www.vivay.be.
Les plaintes peuvent être introduites auprès d’AG Insurance sa, Service de Gestion des Plaintes, bd. E. Jacqmain 53 à B-1000 Bruxelles ou via email : customercomplaints@aginsurance.be (Tél.: +32 (0)2 664 02 00).


Si la solution proposée par AG Insurance ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l'Ombudsman des Assurances (info@ombudsman.as - tél. +32 (0)2 547 58 71 – Fax +32 (0)2 547 59 75), Square de Meeûs 35 à B-1000 Bruxelles, www.ombudsman.as.
AG Insurance sa – Bd. E. Jacqmain 53 – B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - Tél. +32(0)2 664 81 11
Entreprise belge d’assurance agréée sous code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd. de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.

 

 

 

 


 


 

 

 


 

 

Protégez vos proches et vous-même Assurance Budget Mensuel
Un soutien financier en cas de décès, invalidité, perte d'emploi
Une aide jusqu'à 1.500 €/mois
Une somme pour vous ou vos proches
Une couverture pour 6 mois

Vous serez aussi intéressé par...

Agir au quotidien contre le gaspillage alimentaire Lire plus
Quelles dépenses oublions-nous le plus souvent dans le budget du ménage ? Lire plus
Ce que coûtent nos animaux domestiques Lire plus
Maladie professionnelle, perte d’emploi : comment agir et réagir? Lire plus
Perte d’emploi, mode d’emploi Lire plus
Voir tous les articles