Ce que coûtent nos animaux domestiques


En Belgique, le montant annuel des dépenses pour nos chiens, chats ou hamsters s’élève à 1,3 milliard. Car un animal de compagnie coûterait entre 300 et 600 euros par an. Mais à quoi est consacré ce budget ? Tour d’horizon des principaux postes de dépense.

​​1. La nourriture : 650 millions​ 

C’est évidemment pour les chiens et les chats que la facture est la plus imposante. On estime à environ 240 €  les frais d’alimentation annuels des chats et à 500 € ceux des chiens. Les compagnons les plus économes sont les rongeurs. Ils se contentent de graines et de crudités pour un montant estimé à 20 € par an.
Au total, nos amis mangent donc pour 650 millions chaque année ! Il faut dire que l’on dénombre 1 498 000 chiens et 2 198 000 chats dans notre petit royaume. Pour le dire autrement, il y a 20 chats et 13 chiens pour 100 habitants.


2. Les soins vétérinaires : 350 millions

Les frais de vétérinaire d’un animal de compagnie sont estimés à environ 100 € par an. Mais attention, ce montant ne tient pas compte des médicaments. La totalité des frais de santé atteint en effet 350 millions par an pour l’ensemble des Belges. Notons d’ailleurs que ces frais évoluent : la première année impose des frais de vétérinaires assez élevés à cause des vaccins, puce d’immatriculation, castration… Ensuite, avec l’âge de l’animal, les visites chez le vétérinaire risquent à nouveau de se multiplier. Des dépenses souvent oubliées dans le budget du ménage. Et malheureusement, elles ne sont pas les seules…


3. Les accessoires, les jouets et articles de luxe : 270 millions

Une volière, une laisse, une gamelle, un aquarium, un terrarium… chaque animal, exige un équipement minimum. De plus, l’animal domestique est souvent traité comme tout autre membre de la famille. Il reçoit donc des jouets, des objets pour son confort ou sa mise en beauté. Total de ces dépenses en Belgique ? 270 millions par an !

 

4. L’achat de l’animal : 30 millions

Parce que le Belge privilégie souvent le don de la part d’une personne de son entourage, le poste achat est le moins lourd dans les dépenses pour nos compagnons à poils et à plumes. Bien sûr, cela n’empêche pas les animaux de race, achetés en animalerie ou chez un éleveur, de coûter parfois très cher. Au total, 30 millions vont à l’achat des animaux domestiques.


Prévoir une protection financière de votre famille

On l’aura compris, les animaux domestiques font partie intégrante de la famille. Mais si demain vous deviez perdre involontairement votre emploi, être reconnu(e) en invalidité totale ? Pire encore, si vous deviez décéder ? Votre famille pourrait-elle continuer de supporter les frais que représente un animal domestique ou devrait-elle s’en séparer ? Sachez qu’il existe une Assurance Budget Mensuel d’AG Insurance qui vous offre, à vous ou à votre famille, chaque mois, pendant 6 mois maximum un soutien financier pour faire face à vos dépenses fixes. De quoi contribuer à assumer eau, électricité… mais aussi nourriture et vétérinaire pour votre animal.

 

Certains contenus  figurant dans cet article sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’actualité. Les conseils donnés ci-dessus sont purement informatifs.

L'équipe rédactionnelle VIVAY

04/04/2018

 

Cette publicité est relative à l’Assurance Budget Mensuel d’AG Insurance, une assurance de type pertes pécuniaires diverses de la branche 16 d’une durée de 1 an avec reconduction annuelle tacite. Cette assurance, développée par AG Insurance et commercialisée, le cas échéant, par votre courtier, prévoit une intervention si vous perdez votre emploi ou tombez en invalidité totale. Vous recevez chaque mois pendant 6 mois maximum, un montant fixe pour faire face à vos frais fixes mensuels. Si vous décédez, c’est le bénéficiaire qui reçoit ce montant pendant 6 mois. Cette assurance est soumise au droit belge. Des exclusions, limitations et conditions quant au risque assuré sont prévues. Ainsi, certaines garanties sont assorties d’un délai d’attente et/ou d’un délai de carence et sont par exemple exclus le décès résultant d’un suicide au cours de la première année de votre contrat, l’invalidité consécutive à une affection psychique, l’expiration de toute forme de contrat de travail à durée déterminée, le licenciement pour faute grave, la révocation de votre contrat en accord avec votre employeur ou la démission. Les conditions générales sont disponibles gratuitement sur www.vivay.be. Vous pouvez toujours demander une offre de contrat incluant un calcul de prime sur www.vivay.be.

Les plaintes peuvent être introduites auprès d’AG Insurance sa, Service de Gestion des Plaintes, bd. E. Jacqmain 53 à B-1000 Bruxelles ou via email : customercomplaints@aginsurance.be (Tel.: +32 (0)2 664 02 00). Si la solution proposée par AG Insurance ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l'Ombudsman des Assurances (info@ombudsman.as - tel. 02 547 58 71 – Fax 02 547 59 75), Square de Meeûs 35 à B-1000 Bruxelles, www.ombudsman.as.

AG Insurance sa – Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be. Entreprise belge d’assurance agréée sous code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd. de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.

Partager via
Protégez vos proches Assurance Budget Mensuel

Vous serez aussi intéressé par...

À quoi les Belges dépensent-ils leur argent ? Lire plus
Quelles dépenses oublions-nous le plus souvent dans le budget du ménage ? Lire plus
Agir au quotidien contre le gaspillage alimentaire Lire plus
Maladie professionnelle, perte d’emploi : comment agir et réagir? Lire plus
Perte d’emploi, mode d’emploi Lire plus
Voir tous les articles