10 jours de congés légaux pour garder un enfant malade

Le centre de vacances vient d’appeler. Lily a 39°C de température. Vous êtes au boulot et votre mère est en voyage à Majorque. Que faire ? Sachez qu’il existe un congé légal de 10 jours maximum pour ce type de situation. Son nom ?  Le congé pour raisons impérieuses !
​​​​​Pour des vacances un peu tranquilles, vous aviez planifié, organisé et tout prévu. Sauf que durant son stage de danse, Lily allait tomber malade. Et là, la machine grince. Vous organiser avec cette nouvelle vous semble quasi impossible. Pourtant, il y a une solution trop souvent ignorée : le congé pour raisons impérieuses. Car oui, la loi qui régit les contrats de travail est très claire sur le sujet et vous permet de prendre des congés de manière inopinée pour, entre autres, vous occuper de votre enfant…

C’est quoi, une raison impérieuse ?

Plusieurs conditions doivent être remplies pour qu’une raison impérieuse soit invoquée. La première : l’événement doit être imprévisible. Si vous déposez votre enfant au stage ou au camp de vacances  avec 40°C, il y a de fortes chances que l’on vous reproche votre manque de prévoyance. Il faut aussi que votre présence soit requise et que vous ne puissiez résoudre le problème depuis le bureau. En clair, si votre maman n’est pas à Majorque et qu’elle est en mesure d’aller chercher Lily, il sera plus difficile d’invoquer la raison impérieuse.

Un congé pour le temps nécessaire…

Le congé pour raisons impérieuses (qui, soit dit en passant ne sont pas liées exclusivement à votre enfant) peut être pris pour le temps nécessaire. Ainsi, imaginons que votre maman rentre de Majorque le lendemain de l’appel du centre de vacances. Vous pourrez vous absenter le jour même mais, dès le lendemain, vous devrez confier la garde de votre grand malade à sa grand-mère. Pour autant, bien sûr,  que celle-ci n’ait pas d’obligations professionnelles. 
​​​
...mais pas plus de 10 jours

Sachez aussi que le congé pour raisons impérieuses ne peut pas excéder 10 jours. Une durée qui sera recalculée au prorata que vous soyez employé à temps plein ou à temps partiel. Rappelez-vous aussi que cette largesse laissée par votre patron nécessite une forme d’honnêteté. Pas question de soigner le fiston et d’aller rejoindre votre maman à Majorque durant quatre jours pour profiter des derniers rayons du soleil. D’ailleurs, votre employeur est en droit de vous demander des preuves de la maladie ou de l’accident. Très souvent, une attestation de l’école ou du centre de vacances peut s’avérer utile.

« Garde-malade, réduction éventuelle de votre temps de travail voire arrêt temporaire, l’implication financière est toujours bien réelle»

Une perte de salaire

Si l’on est bien d’accord que la santé de votre enfant n’a pas de prix, il est préférable de savoir que les jours de congé pris pour raisons impérieuses sont autant de jours durant lesquels vous n’êtes pas payé. Dans le même temps, relisez toujours correctement votre contrat de travail. En fonction de votre convention collective, des accords individuels ou – justement – collectifs peuvent être pris afin de ne pas grever votre salaire de ces journées de congé. 

L’aide financière de l’Assurance Garde d’Enfant

Imaginons maintenant que Lily soit malade pour longtemps et ne puisse pas rejoindre ses stages de vacances ou aller à l’école pendant au moins 21 jours consécutifs. Voilà qui demanderait une solide organisation au niveau de la garde. Et quelle que soit la solution envisagée, les répercussions financières sont de taille. Car, entre le garde-malade, la réduction éventuelle de votre temps de travail voire un arrêt temporaire, l’implication financière est toujours bien réelle​. Sans parler des frais directement liés à la santé de votre enfant ! 


L’équipe rédactionnelle VIVAY
5/07/2018


​Cette publicité est relative à l’Assurance Garde d’Enfant d’AG Insurance, une assurance de type pertes pécuniaires diverses de la branche 16 d’une durée de 1 an avec reconduction annuelle tacite. Cette assurance, développée par AG Insurance et commercialisée, éventuellement, par votre intermédiaire, prévoit une intervention au maximum 6 mois par année d’assurance et 24 mois sur toute la durée du contrat si votre enfant ne peut être présent au moins 21 jours consécutifs du milieu d’accueil habituel ou de l’école. Cette absence doit être justifiée par la déclaration de sinistre disponible sur le website. Cette assurance est soumise au droit belge. Des exclusions, limitations et conditions quant au risque assuré sont prévues. Ainsi par exemple sont exclus toute absence d’au moins 21 jours consécutifs sans justification sur base des conditions générales, l’usage de stupéfiants, l’alcoolisme, la toxicomanie, etc, la participation active à des bagarres ou des paris de l’enfant assuré. Avant la souscription du produit, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et du document d’information sur le produit d’assurance, disponibles gratuitement sur www.vivay.be. Vous pouvez toujours demander une offre de contrat incluant un calcul de prime sur www.vivay.be.
Les plaintes peuvent être introduites auprès d’AG Insurance sa, Service de Gestion des Plaintes, bd. E. Jacqmain 53 à B-1000 Bruxelles ou via email : customercomplaints@aginsurance.be (Tél.: +32 (0)2 664 02 00).

Si la solution proposée par AG Insurance ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l'Ombudsman des Assurances (info@ombudsman.as - tél. +32 (0)2 547 58 71 – Fax +32 (0)2 547 59 75), Square de Meeûs 35 à B-1000 Bruxelles, www.ombudsman.as.
AG Insurance sa – Bd. E. Jacqmain 53 – B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - Tél. +32(0)2 664 81 11

Entreprise belge d’assurance agréée sous code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd. de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.


Protégez vos proches et vous-même Assurance Garde d’Enfant
Une aide jusqu'à 2.000 €/mois
Une somme à utiliser librement
Votre enfant entouré au mieux

Vous serez aussi intéressé par...

Top 10 des accidents domestiques chez les jeunes enfants Lire plus
Enfant malade ? Anticiper et assurer les dépenses de garde d'enfant Lire plus
Stage ou camp d’été pour enfant : 7 conseils pour bien le préparer Lire plus
Comment se protéger de la maladie de Lyme Lire plus
Logement en protection rapprochée pour enfant en toute sécurité ! Lire plus
Voir tous les articles